Pourquoi la couche lavable ?

  • Le lavable plus performant !

    20 changes lavables contre 4500 couches jetables
    • Matières premières

      90 fois moins de matières renouvelables et 8,3 fois moins de matières non renouvelables.

    • Déchets

      60 fois moins de déchets produits.

    • Eau

      2,3 fois moins d’eau que les jetables.

    • Budget

      Entre 2 et 4 fois moins cher pour le premier enfant selon le modèle choisi et 5.7 fois moins cher pour les enfants suivants.

  • Comparatif

    LES JETABLES, UNE INDUSTRIE POLLUANTE DE LA FABRICATION À LA DESTRUCTION
    L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) note une forte augmentation depuis 15 ans, des « textiles sanitaires hygiéniques » dans les déchets ménagers. Constitués en grande partie de couches jetables, ceux-ci représenteraient chaque année en France environ 5 % des ordures ménagères, soit plus d’un million de tonnes de déchets ou 19 kg par habitant **.
    Incinérés, ces déchets émettent des polluants toxiques comme la dioxine. Enfouis, ils mettraient jusqu’à 500 ans pour se dégrader.

    LES LAVABLES, UNE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE RÉDUITE
    Contrairement aux couches jetables, les lavables sont fabriquées avec des matières premières naturelles ou recyclées et ne contiennent aucun additif chimique. Une couche lavable s’utilise environ 250 fois, se décompose à l’enfouissement en 6 mois et les résidus rejetés dans l’environnement lors de ce processus ont peu d’impact pour les sols.
    Si elles exigent pour leur lavage des consommations en eau et en énergie non négligeables, lorsque de bonnes conditions d’utilisation sont mises en place, l’écobilan des couches lavables reste plus favorable que celui des jetables.
    L’impact écologique peut être encore réduit en les utilisant pour plusieurs enfants et en développant des systèmes de location et lavage mutualisé permettant une utilisation à durée de vie maximale.

    • Couches jetables

      Utilisées en moyenne par un enfant de la naissance à la propreté (2.5 ans).

    • kg
      Déchet

      produit de la naissance à la propreté (2.5 ans).

    • Arbres

      utilisés pour fabriquer la cellulose des 4500 couches jetables.

    • kg
      Plastique

      utilisés pour fabriquer la partie imperméable des 4500 couches jetables.

    • kg
      Pétrole brut

      utilisés pour fabriquer le plastique de la partie imperméable des 4500 couches jetables.

    • L
      Eau

      utilisés pour fabriquer la cellulose des 4500 couches jetables

    • ans
      Déchet

      en moyenne pour se décomposer si enfoui / dégagement de toxines si incinéré

  • Récapitulatif des bonnes pratiques préconisées par l'Adème

    Pour limiter son impact environnemental lors de l’utilisation des couches lavables, il est nécessaire de respecter des bonnes pratiques d’utilisation et d’entretien :

    • Utiliser une machine à laver performante (machine à laver A/A/A...).
    • Réutiliser et laver le voile de protection lorsqu'il n'y a eu que de l'urine (2 à 8 fois selon les marques).
    • Jeter le voile de protection et les selles uniquement à la poubelle. 
    • Respecter les prescriptions de lavage du fabricant pour optimiser la durée de vie de la couche.
    • Utiliser la juste dose de lessive (avec ecolabel européen si possible) soit 1/2 de la dose pour un chargement frontal, 1/4 de la dose pour un chargement par le dessus.
    • Ne pas utiliser la machine à laver et le sèche-linge pendant les pics de consommation d'électricité.
    • Utiliser les couches lavables pour un autre enfant (2ième enfant, revente).
    • Recycler les couches en fin de vie (filière textile).