Les couches lavables, on se lance dès la naissance ou pas ?

3 avril 2020

Tu es super motivé-e pour te lancer dans l’aventure des couches lavables mais un certain nombre de questions te freinent encore pour débuter ?

Depuis 6 ans que j’anime des ateliers autour de la couche lavable, des parents ou futurs parents comme toi, j’en ai vu passer un paquet et certaines questions reviennent encore et toujours.

C’est pourquoi, j’ai décidé d’écrire une série d’article pour t’aider à lever un certain nombre de freins et répondre à quelques-unes des questions que tu peux te poser.

Aujourd’hui, je te propose de faire un point sur la question suivante : Les couches lavables, on se lance dès la naissance ou pas ?

Je dirais tout simplement, qu’il n’y a pas UN bon moment pour démarrer en couches lavables, il faut surtout se sentir prêt-e.

Alors si tu es prêt-e à te lancer dès la maternité, c’est tout à fait possible (enfin si la maternité est ok bien sûr !). De nombreuses marques proposent des modèles dès 2kg adaptés pour ne pas gêner le cordon ombilical.

Après, il faut aussi tenir compte de tout un tas de paramètres qui peuvent impacter même les plus motivées…

Une naissance est un évènement qui peut être bouleversant en soi, surtout si c’est le premier : type d’accouchement, rencontre avec bébé, allaitement, sommeil, etc…

Difficile de savoir à l’avance, dans quel état tu te sentiras après l’accouchement (ça vaut pour les deux parents, même si on est d’accord que ce n’est pas tout à fait la même chose pour celle qui accouche :-p ).

Personnellement, j’ai eu un beau bébé de 3.8kg allaité et dormant peu, plus une césarienne douloureuse. Cerise sur le gâteau, en pleine vague de froid (bébé de janvier) le radiateur de ma chambre fonctionnait mal. J’étais épuisée, la salle de bain était glacial et je ne tenais pas debout. Du coup, je n’ai fait aucun change à la maternité, ni en jetable, ni en lavable.

Si je te raconte cela, ce n’est pas pour te faire peur, mais juste pour que tu ne te mettes pas la pression dès le départ. Car sinon, il y a de fortes chances pour que ton expérience ne soit pas des plus positives et c’est souvent, ce qui fait que les parents testeurs abandonnent : ils n’arrivent pas à s’organiser, ils ont beaucoup trop de fuites car le modèle n’est pas adapté, etc…

Tu peux donc démarrer dès la maternité, si les conditions sont favorables, ou attendre d’être de retour à la maison, ou encore, laisser passer quelques jours, semaines pour te lancer, quand tu auras mis en place ta nouvelle organisation avec bébé.

Tu commences quand tu peux et c’est OK.

Si tu décides de te lancer dès la naissance, il faudra que tu prévois :

  • des modèles adaptés aux nouveaux nés, surtout si tu as un bébé en dessous de 3.5 kg.
  • une bonne organisation pour le lavage, pour que cela s’intègre facilement dans une routine, sinon tu vas vite crouler sous les panières de linge sale. N’oublies pas non plus, de tenir compte de cette étape, si tu souhaites démarrer dès la maternité car il faudra soit que tu les laves à la main, soit que ton binôme les récupère pour les laver à la maison.
  • un stock suffisant, en fonction de l’organisation que tu as choisi : 100 % lavables, un mix de lavables et de jetables.

Si tu démarres en 100% lavables, compte un change toutes les 2 heures soit au moins 12 changes par 24h. Tu doubles ou triples selon si tu laves tous les jours ou tous les deux jours afin d’avoir une bonne rotation intégrant le temps de séchage (cette durée varie en fonction du modèle et des matières de tes couches).

Tu peux aussi faire le choix de passer par la location pour ne pas avoir à investir dans des modèles « newborn » plus adaptés à la morphologie des nouveau-nés, mais aussi pour tester différents modèles et matières afin de trouver ce qui conviendra le mieux à ton enfant et à ton organisation.

En résumé

Tu démarres quand tu es prêt-e, que tu as la bonne énergie pour te lancer, le stock et l’organisation adaptés.

Et surtout, tu ne te mets pas la pression car si passer en couches lavables est important pour toi, mieux vaut laisser passer quelques jours, semaines, pour démarrer quand c’est le meilleur moment et mettre toutes les chances de ton côté pour un passage réussie aux couches lavables.

Tu veux en savoir plus