Mes règles zéro déchet !

27 mai 2021

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, l’objectif de cette journée, est de faire fi des tabous liés aux règles et de diffuser aussi largement que possible les informations concernant l’hygiène menstruelle pour faciliter l’accès des jeunes filles et des femmes à ces informations, c’est aussi l’occasion d’échanger sur les problématiques rencontrées par certaines d’entre elles à travers le monde au moment des règles.

J’espère que tu seras d’accord avec moi, mais je pense qu’il est important et urgent de lever ces tabous autour des menstruations car il n’est plus possible qu’en 2021, la honte, la méconnaissance, le manque d’informations fassent que ce phénomène tout à fait naturel et sain soit vécu comme un moment honteux, sale, voire traumatisant et surtout, que certaines adolescentes ou femmes, n’osent pas en parler, parce que c’est tabou !

Bien vivre son corps et bien vivre ses règles, surtout les premières devrait être la liberté de toutes !

Il existe aujourd’hui de plus en plus de lectures et même d’associations qui libèrent le propos. A Bordeaux, par exemple, l’association nouveaux cycles organise des Ragnagnas Party et de vulvaventures ! Tout un programme 🙂

association Nouveaux cycles – des règles sans tabou !

N’hésites pas à te renseigner sur ce qui existe autour de chez toi.

Cette journée, c’est aussi l’occasion de questionner l’accès aux protections hygiéniques pour toutes les femmes, ici comme ailleurs, car la précarité ne doit empêcher les femmes de se procurer les produits dont elles ont besoin et en quantité suffisante. Et une bonne information doit leur permettre également, de ne pas utiliser d’alternatives dangereuses pour leur santé, faute de protections adaptées.

Ce qui m’amène tout naturellement, à évoquer les impacts que provoquent aujourd’hui les protections hygiéniques jetables pour te proposer de découvrir les alternatives existantes pour se défaire du tout jetable !

Tout d’abord, le volume de déchets produits est impressionnant : 45 milliards de serviettes menstruelles sont jetées chaque année dans le monde, pas moins de 1447 par seconde !
(Et petite parenthèse, toutes les femmes de la planète, n’utilise pas forcément les protections auxquelles on a accès chez nous, en France.)

Ensuite parce qu’elles ont une durée de vie de 400 à 450 ans, ce qui fait que perdue dans la nature ou même enfouies, elles nous survivront sur la planète. Pas cool pour nos arrières, arrières, arrières …………………………..petits-enfants !

A cela s’ajoute, que c’est un des déchets (le 5°) parmi les plus rependus sur les plages. Et là, pas cool pour les touristes, euh non, pardon ! pas cool pour la faune maritime.

Et pour finir, parce les protections jetables sont aussi, bien souvent, pleines de produits vraiment pas très sain pour ton intimité : dioxines, aluminium, perturbateurs endocriniens, hydrocarbures, parfum, alcool…

Ok, tu vas me dire, là, l’iceberg, il est méga gros, je le vois bien et je suis partante pour faire autrement, MAIS j’utilise quoi alors pendant mes règles ?

Bonne nouvelle ! Un tas d’alternatives existent – bon ok, juste 5 – mais c’est déjà bien assez pour que tu trouves ton bonheur.

protections hygiéniques jetables et lavables.
  • du jetable, mais sans toxique, c’est déjà un 1er pas
  • la serviette menstruelle lavable
  • la cup ou coupe menstruelle
  • la culotte de règle
  • le flux libre instinctif

Il te faudra peut-être les tester toutes mais une fois que tu te seras lancé, tu auras franchi un cap pour en changer !

Tu es convaincue mais tu as encore pleins de questions ?

Participes à l’un de nos ateliers sur le sujet – le prochain c’est le 22 juin 2021 – pour en savoir plus, fais un tour sur l’agenda !

Leave a reply

Laisser votre réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.