On parle de nous sur le Portail Santé Environnement…

UN DIAGNOSTIC POUR AIDER LES CRÈCHES À AMÉLIORER L’ENVIRONNEMENT DES TOUT PETITS

Dans le cadre d’un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé de l’ex-Aquitaine autour de la petite enfance, Anne Lafourcade, consultante pour l’association Les Alternatives de Lilly, a été mandatée pour réaliser un diagnostic auprès de 6 crèches volontaires de Bordeaux Métropole. A la suite de cet audit, des recommandations seront faites pour améliorer la gestion de ces espaces, en prenant en compte la notion de santé-environnement. Explications avec Anne Lafourcade, ingénieur chimiste.

En quoi consiste ce diagnostic ?

Il s’agit d’un audit portant à la fois sur les pratiques et les produits utilisés, l’objectif final étant de limiter les expositions à certaines substances toxiques, présentes dans les environnements intérieurs. Un état des lieux simple et complet est effectué pour observer, sans aucun jugement, les comportements globaux du personnel de la crèche sur les thèmes suivants : l’hygiène, les produits cosmétiques pour bébé, les détergents, les contenants alimentaires et les loisirs créatifs. Dans un premier temps, la crèche auditée réunit toutes les parties prenantes – acheteurs, services techniques de rénovation des bâtiments, service d’hygiène, personnel de crèches. Nous allons discuter de l’ensemble des produits utilisés, lire les fiches techniques et nous questionner sur la présence de certains polluants et sur la manière de les éliminer. Dans un deuxième temps, je visite la crèche. Pièce par pièce, je regarde par exemple les bouches d’aération, l’homogénéité des pratiques, le confort olfactif, et je recense les bonnes habitudes et les voies d’amélioration. Lire la suite de l’article

La Fabrique du changement fait ses premiers pas en Gironde.

logo-gironde

 

Pilotée en Gironde par le Labo M’21 du département de la Gironde, La Fabrique du changement Gironde se veut être un événement original et atypique.

La Fabrique du changement  s’adresse aux organisations ou territoires, en manque d’outils pour « faire autrement », aux collectifs citoyen, aux associations, aux collectivités locales, aux entreprises, désireux de vivre une journée créative,  à la découverte de nouveaux outils, de nouvelles méthodes, et à la rencontre d’un écosystème local d’acteurs mobilisés et de change makers…

Le principe de la Fabrique du Changement : « Pas de powerpoint, pas de bla-bla ». Toute la journée du 19 mai, de 9h30 à 17h30, de multiples ateliers de « main à la pâte » pour tester en réel des méthodes originales de conduite du changement sur le chemin des transitions.

On y sera pour un atelier « Objectif Zéro Déchet »
ou comment consommer autrement pour utiliser moins de ressources et éviter de produire des déchets. On vous y attend nombreux .

Pour en savoir plus et vous inscrire,
c’est par là -> http://www.lafabriqueduchangement.events/gironde/

ZERO DECHET au « Grand désencombrement » de la DREAL

Le 16 novembre dernier, une centaine d’agents de la cité adminstrative participé à notre 1er « Grand Désencombrement ». Après 2h de dépôt, nous comptabilisions 673 kg d’objets.

DEPÔT D’OBJETS

Plus de 115 sacs cabas remplis ont ainsi été collectés et ont ensuite été organisés en différentes catégories pour la gratiféria du midi et la collecte de l’après midi.

Parmi les objets, on pouvait trouver des vêtements, de la vaisselles, des jouets, des stylos usagers, des radiographies, des lunettes de vue, de la mercerie, des livres…ph9ph10ph5

 

 

 

 

 

GRATIFERIA & COLLECTE

IMG_20151116_132739Sur la pause déjeuner, ce sont pas moins de 213kg d’objets qui ont trouvés nouveaux propriétaires.

et 459kg qui ont pu être redistribués auprès des associations partenaires.

Pour nous, l’objectif est atteint. Il restait ZERO DECHET à la fin de la journée.

Merci à tous.

 

 

« Grand désencombrement » à la cité administrative de Bordeaux

Le 16 novembre aura lieu le 1er « Grand désencombrement » organisé par les Alternatives de Lilly en partenariat avec la DREAL Aquitaine.

afficheA3_2Par le biais de cette journée, nous souhaitons sensibiliser l’ensemble des agents de la cité administrative à l’économie circulaire en leur proposant de donner une seconde vie à certains des objets qui encombrent leur quotidien.

La journée sera découpée en 3 temps :
*dépot des objets identifiés au préalable
*gratiféria sur le temps du déjeuner
*collecte des objets restants par les associations partenaires.

Notre objectif au terme de cette journée : montrer qu’il est possible de parvenir à donner une seconde vie à l’ensemble de ces objets pour qu’ils ne deviennent pas des déchet.